Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Admin
Messages : 47
Date d'inscription : 11/08/2017
Voir le profil de l'utilisateurhttp://arts-culture-partage.forumactif.com

Biomimétique : quand la nature redessine les villes de demain

le Sam 12 Aoû - 21:11
Biomimétique


Apparue au milieu des années 90, la biomimétique est l'art de s'inspirer des formes et des matériaux naturels afin d'élaborer des objets et concepts durables applicables à la vie courante. Vélizy-Villacoublay (78) se veut la première ville en France à appliquer cette démarche à l'urbanisme.
En 1505, Leonardo de Vinci s'inspira de la structure des ailes des oiseaux pour réaliser son drôle d'engin volant. La biomimétique était déjà peut-être née. Pourtant le terme a été popularisé près de 500 ans plus tard, en 1997, par Janine Benyus, biologiste naturaliste et écrivaine.

L'anglaise l'a ainsi définie comme une démarche d'innovation architecturale et urbaine s'inspirant des grandes lois de la nature. La biomimétique est donc d'abord un travail de recherches sur l'observation des formes des êtres vivants, des processus de fabrication des matériaux et des interactions que les espèces développent entre elles.

Si les créations puisant directement dans le fonctionnement de la nature sont légions - de Gustave Eiffel et son étude de la structure du fémur pour élaborer les bases métalliques de la Tour jusqu'à l'Imac d'Apple reprenant la forme d'un oeuf - la biomimétique commence à peine à être appliquée à des projets urbains dans leur globalité.

L'évolution des villes, le défi de la biomimétique

Pourtant, l'enjeu est de taille. La démographie urbaine a explosé en un siècle et aujourd'hui près de 50 % de la population mondiale vit dans une zone urbaine. Ce développement croissant, qui entraîne des problèmes écologiques (pollution, consommation d'énergie excessive) et urbains (construction déraisonnée de logements), impose de repenser la conception des villes de demain et notamment leur empreinte écologique.

La biomimétique s'inspire donc de la nature pour imaginer des objets et des systèmes économes s'inscrivant dans la durabilité. "L'idée est de s'inspirer des structures et des propriétés déjà existantes dans la nature comme les matériaux biodégradables", explique Olivier Allard, expert en biomimétique et innovation biologique.

Côté architecture, la démarche est bien plus qu'un simple hommage à la nature.

En 2008, les J.O de Pékin ont été accueilli au stade olympique, Beijing National Stadium, qui s'est notamment inspiré d'un nid d'oiseau pour réaliser une enceinte grandiose mais, surtout, plus économe en matériaux.

Le retour de la nature en ville est l'un des autres principes défendus par la biomimétique qui s'appuie sur la biologie, l'écologie ou la physique pour développer des quartiers faisant cohabiter la biodiversité et le mode de vie humain.

"Certaines espèces existent depuis 300 millions d'années. Nous devons nous inspirer de leur capacité à durer dans le temps pour les villes de demain", ajoute Olivier Allard.

Vélizy-Villacoublay, la première éco-cité française

En France, une ville de 20.000 habitants est en passe de devenir l'une des premières éco-cité, Vélizy-Villacoublay (78).

Très en avance en matière de développement durable - forte sensibilisation au recyclage des déchets, fonctionnement aux énergies renouvelables et utilisation des richesses locales - la ville s'apprête à appliquer la biomimétique dans l'un de ses quartiers.


Le premier projet, confié à des étudiants en école du paysage, concerne la réalisation d'un éco-quartier, l'aménagement urbain du nouveau quartier Louvois, une surface de 10.000 m2 avoisinant la forêt de Meudon.

L'objectif ? "Créer une ville en symbiose avec la nature en reconnectant le quartier avec la forêt et en favorisant les espèces naturelles", explique Guillaume Porcheron, chargé de mission développement durable. Parmi les futures réalisations innovantes, un jardin paysagé sur une toiture de 800 m2.

Par la suite, l'initiative sera débattue auprès des habitants du quartier afin de définir un aménagement du quartier le plus durable. A partir de cette réflexion, Vélizy-Villacoublay espère établir un cahier des charges définissant la ville biomimétique.

"Nous avons le potentiel de révolutionner nos objets, nos habitations et nos modes de vie en appliquant les leçons de la durabilité puisées dans la nature", annonce Pascal Thévenot, maire de Vélizy-Villacoublay.

Quelques projets emblématiques de la biomimétique appliquée à l'architecture urbaine:

Une ville corail - Les villes biomimétiques ©️ Vincent Callebaut

Le projet "récif de corail" a été pensé comme une solution pour reloger les sinistrés d'Haïti suite au séisme de 2010. La forme inspirée du corail naturel, construite sur des pieux sismiques dans la mer de Caraïbes permettrait d'abriter des milliers de familles haïtiennes


Un projet futur de ville dépolluante
Le Sea ty centre est un concept, du cabinet d'architecte XTU, de ville dépolluante et productrice d'énergie.


Lylipad, le projet fou d'une ville aquatique

Arrow
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum